Paiement sans contact : misez sur les étuis anti-RFID

NFC, RFID, paiement sans contact… Ouh, les vilains gros mots ! Certains disent que c’est risqué, d’autres que c’est sans danger. On entend parler de pirates, d’applis bizarres et de sécurité des données… Mais aussi d’étuis magiques presque capables de sauver le monde ! On fait le point en 4 questions : 

NFC et RFID… Mais de quoi parle t-on ?
NFC signifie NEAR FIELD COMMUNICATION… Vous n’êtes pas mieux avancés ? Traduction : communication par champ proche. En gros, c’est un système de communication par ondes de courte portée et sans fil entre deux objets situés à proximité l’un de l’autre.
Au tour de la technologie RFID, maintenant ! En anglais : Radio Frequency Identification, en français : Identification par Radio Fréquence. Au final, même combat : il s’agit d’une technologie qui permet l’échange d’informations entre 2 objets, par un système d’ondes radio et via des puces NFC.

money-256315_640

Comment fonctionnent les cartes de paiement sans contact ?
Vous nous voyez venir, hein ? Les cartes de paiement sans contact sont donc équipées d’une puce NFC qui leur permet de communiquer par technologie RFID avec le terminal de paiement. D’ailleurs, les cartes bancaires ne sont pas les seules à fonctionner ainsi : il y a aussi une puce NFC dans le badge d’accès de votre bureau ou dans votre pass de métro…

telephone-586266_640

Où est le problème ?
La polémique est bien réelle et chacun y va de son avis : les banquiers d’un côté, les experts de l’autre, les hackers au milieu… Même si on dit communément que les paiements ne peuvent se faire que si la carte se situe très proche du terminal… Mais en pratique, les ondes RFID peuvent être lues jusqu’à 15 mètres de distance. Du reste, les occasions d’être proche de la poche ou du portefeuille de quelqu’un sont nombreuses : transports en commun, files d’attente, salle d’attente… Et surtout, gros hic : il existe de nombreuses applications mobiles gratuites qui permettent de récupérer les données de cartes bancaires (historiques des paiements, numéro de la carte…). Nous avons essayé l’une d’elle en la téléchargeant en moins de 2 minutes sur Google Play et le résultat est flippant ! En dehors d’une question de paiement frauduleux, l’idée que n’importe qui puisse accéder à l’historique de nos dépenses ne nous plait pas spécialement (pirates !).

pirate-47705_640

On fait quoi alors ?
Ben, on paye tout en cash ! 🙂
Non, sérieusement… On se méfie ! Plusieurs de nos fournisseurs proposent aujourd’hui des étuis de cartes bancaires ou même des portefeuilles équipés de barrières anti-RFID, donc d’un système qui bloque les ondes et empêche la lecture d’informations sur la carte (et, par conséquent, les paiements). Malin, hein ?

PCA98_1          COLOR09_1      12001700

Pour nous, c’est l’un des objets publicitaires incontournables de 2015 et des années à venir : c’est utile, pratique et ingénieux; pas forcément toujours connu et ça permet d’apporter une vraie information à ses clients. Ensuite, le budget est plutôt faible : ça commence à – d’1€, sans marquage. Enfin, gros atout, l’image que ce choix renvoie de votre entreprise est sympa : protection, sécurité, respect de la confidentialité…

Et quelques liens pour aller plus loin :
Article Ouest France, avril 2015
Une enquête de Que Choisir, juillet 2015
L’avis du CNRS, juillet 2015

www.winpub.fr/

2 commentaires sur “Paiement sans contact : misez sur les étuis anti-RFID

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s